Salut les Geeks,

Je vous emmène aujourd’hui à la découverte d’une chaîne Youtube que j’ai commencé à suivre il y a quelques mois, et qui est devenue une de mes indispensables.

Il s’agit de la chaîne de Sonya Lwu.

Qui est Sonya Lwu? 

Cette jeune femme de 29 ans, psychologue de formation, a complété son parcours par des cours de criminologie, et c’est donc tout naturellement que sa chaîne YouTube tourne autour de cela.
Elle nous invite donc dans ce qu’elle appelle son cabinet de curiosités virtuel son antre, dans lequel elle nous parle, de manière vulgarisée, de criminologie, de psychologie, et nous raconte des histoires souvent étranges et parfois effrayantes… 

Elle est en effet « spécialisée » dans les crimes, qu’ils soient commis en one shot, ou par des tueurs en série.

Pourquoi j’aime ses vidéos ? 

Déjà, il faut savoir que les histoires criminelles me fascinent depuis mon plus jeune âge. Je n’avais que 9 ans quand une enfant a été enlevée non loin de chez moi, jeune fille que je croisais tous les jours, et cela m’a profondément marquée à l’époque. Déjà passionnée de lecture, j’ai commencé à m’intéresser à d’autres histoires d’enlèvements et cela s’est étendu, au fil des ans, aux affaires criminelles. Cela s’est renforcé à mes 16 ans, avec l’éclatement de l’affaire Dutroux… mais ça, c’est une autre histoire.
Je voulais comprendre comment l’Homme peut en arriver à de telles horreurs, à autant de violence et de sadisme… Essayer de comprendre l’âme humaine m’a toujours intéressée… Mais je m’égare.

Alors, pourquoi les vidéos de Sonya plus particulièrement ? Parce qu’elle a une méthodologie de travail (car oui, pour moi, faire des vidéos de qualité, c’est un travail à proprement parler) qui me plaît beaucoup : elle commence par retracer les faits de manière objective… puis elle nous donne des pistes de réflexions, des explications, des hypothèses, que ce soient les siennes ou celles qu’elle a pu glaner sur le net ou dans des ouvrages dédiés. 

Ce que j’aime avec la manière de faire de Sonya, c’est qu’elle creuse vraiment son sujet, elle travaille énormément ses vidéos, et ça se ressent immédiatement.
On sent tout le travail de recherche qu’elle effectue, qu’elle compare aussi bien les documents écrits que les choses que l’on peut trouver en ligne, que ce soit au travers d’articles, de reportages, etc…
Dans une interview donnée à Brut, elle y explique en partie sa démarche : Une fois qu’elle a décidé de quel sujet elle voudrait parler, elle commence par aller voir le fait ou le sujet qui l’intéresse sur Wikipédia, et elle va tout en bas de la page consulter un à un tous les articles sources. Cela lui permet d’avoir une vision globale et de confronter les sources et versions, et voir ce qui revient le plus souvent. 

Ça doit lui prendre un temps de dingue pour bosser ses vidéos, en dehors du tournage et du montage en tant que tels. Mais on peut dire que tout ce travail paie, car le moins que l’on puisse dire, c’est qu’elle parvient à nous communiquer la passion qui la consume pour ce qu’elle nous transmet. Elle ne veut pas simplement « faire de l’audience » en mettant en avant des sujets « à sensation ». Elle veut transmettre sa passion, ses connaissances, ses réflexions, les partager au sens large du terme, et parfois remettre sur le devant de la scène des affaires irrésolues, délaissées par les autorités compétentes.

Ce que j’apprécie, c’est qu’elle ne se contente pas de nous poser ses hypothèses en nous disant “voilà ce que je pense, c’est la vérité absolue”… Elle donne différents points de vue pour nous pousser à la réflexion et à nous forger notre propre point de vue. 

Elle ne fait pas que dans les histoires criminelles pures. Elle nous décrypte aussi certains sujets de psychologie tels que les sectes, le syndrome de Stockholm, la violence conjugale, les tueurs de masse (que je dois encore regarder), …

Parlons de ses vidéos qui m’ont le plus interpellée…

L’affaire Gypsie Rose Blanchard

J’ai découvert sa chaîne il y a environ 6 mois donc. Je venais de regarder la série The Act.
Pour ceux qui ne l’ont pas vue, The Act, c’est une série en 8 épisodes qui nous raconte l’histoire de Gypsie Rose Blanchard, une jeune femme qui a imaginé et commandité le meurtre de sa mère, Dee Dee Blanchard, qui, depuis son enfance, souffrait du syndrome de Münchhausen par procuration. Quand sa fille, Gypsie Rose, a compris ce que sa mère lui faisait subir depuis toutes ces années, ça lui a littéralement fait perdre pied.

Quand je regarde ce genre d’œuvres de fiction – basées sur des faits réels – j’ai toujours à cœur d’aller me renseigner sur le sujet, d’aller voir un peu plus loin, pour en apprendre plus sur la réelle histoire. Et c’est comme ça que je suis tombée sur les vidéos de Sonya. (en cliquant sur la miniature, vous tomberez sur le premier épisode – sur 2 – de ses vidéos concernant cette histoire).

La disparition de Tiphaine Veron

Pour certaines affaires qu’elle nous présente, elle a travaillé directement en collaboration avec la famille de la personne disparue, et je trouve ça vraiment admirable. C’est le cas, par exemple, pour la disparition de Tiphaine Veron, cette touriste française disparue au Japon le 28 juillet 2018 et qui n’a malheureusement pas encore été retrouvée. Sonya donne, dans sa vidéo, la parole à deux membres de la famille de la disparue.

L’affaire Jonbenet Ramsey

Pour ceux qui n’ont jamais entendu parler de cette histoire, cette « mini-miss » avait été prétendument enlevée puis retrouvée morte au domicile de ses parents.
Sonya a consacré 3 vidéos au sujet : la première évoque les faits et les preuves, la seconde nous parle des erreurs qui semblent avoir été commises durant l’enquête, et la troisième présente les différents suspects et pourquoi ils ont été retirés ou pas de la liste…
En cliquant sur la miniature, vous accéderez à la première vidéo de la série. 

L’affaire Geneviève Lhermitte

J’ai également beaucoup apprécié la vidéo qu’elle a pu faire sur l’affaire Lhermitte, cette mère de famille qui a commis un  quintuple  infanticide avant de faire une tentative de suicide ratée. 

L’affaire Eric Foray

Une des affaires qui m’a sans doute le plus touchée, la vidéo que j’ai trouvée vraiment émouvante, c’est celle qu’elle a fait sur la disparition de Eric Foray.
Cet homme, à ce jour, n’a toujours pas été retrouvé. On ne sait toujours pas s’il est mort ou vivant, si sa disparition est volontaire ou pas, ni les personnes qui pourraient être impliquées dans cette disparition.
Au fil du temps, les enquêteurs se sont détournés de cette affaire, mais l’homme qui partageait sa vie, lui, ne peut se résoudre à tourner la page, parce que l’homme de sa vie a disparu du jour au lendemain, parce qu’il ne sait pas ce qui lui est arrivé, parce qu’ils avaient des projets, et que la culpabilité et l’incertitude rongent cet homme.
Pourquoi cette vidéo m’a émue ? Parce que, plutôt que de simplement énoncer les faits, Sonya a donné la parole, via un entretien téléphonique, à Régis Pique, le conjoint de Eric Foray.
Parce qu’elle espère ainsi, même s’il y a une infime possibilité, que quelqu’un puisse se souvenir, aider à relancer l’enquête, donner des réponses… 

Le petit plus ? 

Le 19 mai 2021 sort le livre de Sonya, pour “mener l’enquête” avec elle sur 10 affaires…
Je précise qu’il s’agit d’un livre de divertissement, où les enquêtes sont présentées en alternance avec des petits jeux…
J’avoue qu’il me tente pas mal…

S’il vous intéresse, il sort aux éditions Marabout. 

Présentation de l’éditeur :
Avec Sonya Lwu, psycho-criminilogue, tentez de résoudre 10 affaires criminelles captivantes !
Suivez le déroulement de l’enquête avec l’équipe d’investigation responsable du dossier, étudiez les preuves, les pièces à conviction, les photos et les témoignages. Faites appel à votre infaillible sens de la déduction et à votre incroyable intuition… Attention, chaque détail compte !
Et puis, parce que même les meilleurs enquêteurs ont besoin de se détendre, faites une pause entre deux affaires et amusez-vous avec des jeux : quiz, anagrammes, jeu des 9 différences…

Où la trouver ? 

Vous pouvez donc retrouver Sonya sur Youtube, Twitter, Instagram, ainsi que son groupe Facebook. N’hésitez pas à la suivre, ses vidéos en valent vraiment la peine.

« Je vous laisse vous installer bien confortablement, éteindre vos lumières. Et c’est parti ».

Bonne découverte à vous

PS : Je sais pertinemment bien que certaines personnes critiquent ce genre de chaînes qu’ils affublent du surnom d’ « enquêtrices » 2.0, que d’autres trouvent ça malsain de traiter de manière si publique les true story, si horribles soient-elles.
Je pense que quand le sujet est traité avec sérieux et qu’il nous est livré avec dignité et respect, il n’y a pas de soucis. Je laisserai à chacun le soin de se faire son propre avis là-dessus.
Publié par :Hylyirio

Littérature (Thriller-Horreur), Gaming (Switch, PS4, horreur et jeux fun et colorés), Photographie, Ciné-Séries (Thriller-Horreur)

Un commentaire sur “Sonya Lwu et l’horreur humaine…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s