Les jeux de construction de villes suivent généralement un modèle bien établi. Il y a un terrain vide, une infrastructure initiale et un budget serré pour faire de ce terrain une supernova concrète de la vie. En dehors des détails techniques habituels exigés par des bâtiments spécifiques, personne ne s’est jamais soucié des sentiments des bâtiments pauvres. Buildings Have Feelings Too!, un mélange particulier d’un jeu de gestion de ville et d’un jeu de puzzle, est sur le point de changer cela pour de bon.

Buildings Have Feelings Too!_20210417171655

Dans Buildings Have Feelings Too!, vous contrôlez un «bâtiment de gestion» dont la mission est d’améliorer une ville britannique stéréotypée défaillante située à la toute fin de l’ère victorienne. En arrivant, le bâtiment de votre avatar découvre que les locaux ont bien dépassé leurs jours de gloire et qu’ils en sont assez déçus. Pour les aider, votre bâtiment se lance dans une quête pour améliorer tous les quartiers de la ville, un par un. Chaque zone fonctionne comme un niveau, et chacun a une mini-histoire spécifique en lui-même.

Buildings Have Feelings Too!_20210417173229

Votre bâtiment de gestion fait le tour du quartier, discute avec d’autres bâtiments et s’occupe d’eux. Une épicerie a-t-elle besoin d’un approvisionnement en clients ? Pas de problème, construisez un immeuble résidentiel à côté. Peut-être que le cabinet d’avocats pourrait utiliser des fournitures de bureau ? Un bureau comptable à côté fera l’affaire. Le bâtiment résidentiel a-t-il des problèmes de pollution de l’air avec l’usine voisine ? Éloignez l’usine. Tous les bâtiments exigent des rendements spécifiques de leurs voisins, et ils donnent quelque chose en retour. Fournissez aux bâtiments trop peu de choses nécessaires, et cela pourrira. En bref, vous trouverez presque tous les défis d’un jeu d’urbanisme classique dans BHFT !, mais ici la perspective est un peu décalée. Vous serez constamment en équilibre entre les besoins d’un bâtiment, les bâtiments voisins et le manque toujours présent d’espace de manœuvre.

Buildings Have Feelings Too!_20210427131335

Pour que les choses progressent, vous devrez améliorer vos bâtiments le plus efficacement possible. Puisqu’il n’y a qu’une seule ressource, il n’y a pas beaucoup d’obstacles pour atteindre cet objectif, mais la simplicité quelque peu forcée vous mettra facilement au défi. Cela limite le nombre de possibilités pour le joueur, donc une planification spatiale avancée est nécessaire. C’est là que l’aspect puzzle du jeu entre en jeu. En plus de construire vos joyeux bâtiments mignons, vous devrez également les déplacer constamment, afin que leur quartier corresponde à leurs besoins toujours croissants. À mesure que le nombre de bâtiments augmente, cela devient plus compliqué. À un moment donné du jeu, vous vous retrouverez à jongler avec plusieurs types de bâtiments tout en planifiant si loin à l’avance qu’il sera difficile de garder une trace de ce que vous devez mettre à niveau et pour quelle raison.

Buildings Have Feelings Too!_20210427131449

De nombreux joueurs apprécieront le défi, mais il contraste le plus avec l’ambiance générale du jeu. Il ne s’arrête jamais de vous tenir la main, mais l’aspect de la planification ahurissant dépend de vous. Parfois, des problèmes surviennent dans cet aspect, mais nous en parlerons plus tard. Cependant, la difficulté perçue du jeu aurait été trop frustrante sans sa nature irrésistiblement charmante. Un jeu vidéo humoristique dénué de tout cynisme est un spectacle rare de nos jours. Les bâtiments ont aussi des sentiments! brille en étant si naïf, charmant et bon enfant. Cela seul suffit pour faire une bonne impression éternelle.

Buildings Have Feelings Too!_20210427131455

Les visuels humbles et mignons du jeu sont les piliers de son charme irrésistible. Bien que ce ne soit peut-être pas le plus joli jeu 2.5D qui soit, Buildings Have Feelings Too! pourrait être un régal pour votre sensibilité artistique. Les environnements pastels magistralement colorés de la Grande-Bretagne du début du XXe siècle vous feront vous sentir aussi confortable qu’un chat devant une cheminée. Les bâtiments sortent de l’arrière-plan, mais ils semblent organiques dans chaque scène. En plus de tout cela, les animations minimalistes sont si charmantes et mignonnes que vous vous retrouverez perdu dans l’univers idiot.

 

Buildings Have Feelings Too!_20210427131510

Les personnalités fantaisistes de vos amis « Bâtiments » sont si saines que vous ressentirez la chaleur à travers l’écran. Tous ont des lignes de dialogue, et le bâtiment principal de chaque niveau vous parlera même et vous donnera des quêtes. Les bâtiments du même type se ressemblent, mais le jeu réussit à faire croire qu’ils ont tous leur personnalité. Puisque les bâtiments ont aussi des sentiments! se passe à la toute fin de l’ère victorienne, les personnages de brique et de mortier ont tous cette aura de gentlemen victoriens. C’est là que le jeu brille vraiment. Les bâtiments et leurs exigences, animations et tempéraments se manifestent si irrésistiblement charmant et mignon que vous commencerez légitimement à vous soucier de leurs sentiments.

Cependant, il existe plusieurs obstacles sur le chemin du jeu vers la perfection. Comme nous l’avons dit précédemment, le jeu essaiera de vous tenir la main autant que possible, mais en même temps, il ne fera que peu d’efforts pour vous aider lorsque vous êtes coincé. Le didacticiel ne semble jamais se terminer, et encore une fois, ce n’est pas si utile. Heureusement, vous y arriverez après quelques sessions d’essais et d’erreurs. 

BHFT! a beaucoup de bonnes idées, mais avec une certaine profondeur, cela aurait pu être génial. De cette façon, le jeu sera un passe-temps léger parfait pendant un certain temps. Pour un jeu assez court, c’est une bonne source de plaisir.

Jeu testé sur Playstation 4 Pro (Jeu en sous-titres français)

Publié par :heavy84

Collectionneur, Youtubeur, Joueur de Jrpg, Rpg, Jeux de sport mécanique

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s