Le romancier d’espionnage TOM CLANCY a laissé une trace sans pareille dans le monde culturel. Entre les jeux vidéo (Spinter cell et Rainbow Six) les films (A La Poursuite d’octobre Rouge et The Ryan Initiative)ainsi que ses nombreux livres.

La plateforme  PRIME VIDEO a bien compris l’intérêt des gens pour ce genre de littérature et a décidé de piocher allègrement dans l’univers de l’auteur.  Ils avaient déjà tenter le coup avec la série JACK RYAN, qui fut un bon succès et une bonne surprise dans ce format. Donc, pourquoi ne pas retenter le coup ?

jack ryan

Cette fois, les auteurs de la plateforme ont puisé dans « les remplaçants » de Jack Ryan. C’est donc au tour de John Clark incarné par MICHAEL B JORDAN (Black Panther).

L’histoire est assez simple : John découvre que sa femme enceinte a été assassinée chez eux. Du coup, il aura soif de vengeance. Et dans sa quête, il se heurtera à une conspiration internationale.

michael b jordan

Les ingrédients sont connus mais le tout réside dans la réalisation et l’écriture ainsi que le jeu de l’acteur, et là on a de quoi faire. A la réalisation, on retrouve STEFANO SOLLIMA (Sicario; La guerre des cartels), au scénario, on a TAYLOR SHERIDAN ( scénariste de Sicario) et dans le rôle principal, on a donc un MICHAEL B JORDAN bien énervé qui va mettre des droites, casser des bouches et noyer des gens pour retrouver ceux qui ont tué sa femme.

SANS AUCUN REMORDS sera disponible sur la plateforme de VOD à partir du 30 avril.

Publié par :stephane mathieu

Gamer et collectionneur de pièces geek en tout genre.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s