Alors que le dernier album des aventures d’Astérix nous faisait découvrir un nouveau personnage, La fille de Vercingétorix, le prochain nous conduira à la rencontre d’une créature aussi terrifiante qu’inquiétante : le Griffon.

asterix-et-le-griffon

C’est ces derniers jours que les éditions Albert René lèvent le voile sur le titre du 39e album des personnages créés par Albert Uderzo et René Goscinny, repris depuis par Didier Conrad et Jean-Yves Ferri. Nous retrouverons les irréductibles Gaulois le 21 octobre prochain dans un album au titre prometteur : Astérix et le Griffon.

Pour nous mettre l’eau à la bouche, Didier Conrad nous a fait parvenir un dessin qui ne manque pas d’attiser notre curiosité. On y voit les deux complices de toujours, Astérix et Obélix, juchés en haut d’un tronc d’arbre pour tenter de récupérer Idéfix, qui semble avoir envie de s’émanciper.

Ce tronc d’arbre est par ailleurs loin d’être ordinaire. Doté de crocs impressionnants et d’un terrible bec de rapace, il est à l’effigie de cette créature bien énigmatique qu’est le Griffon. Cet animal mythologique, idolâtré ou craint par les peuples de l’Antiquité, sera au coeur de ce prochain album.

Les irréductibles Gaulois, avec l’aide du druide Panoramix, partiront à sa quête pour tenter d’en percer le mystère. Ils se prépareront alors à un long voyage, qui ne risque pas de manquer de rebondissements.

Jean-Yves Ferri, scénariste de ce nouvel album, nous dit en quelques mots comment lui est venue l’idée de mettre en scène le Griffon :

« Tout est parti d’une représentation sculptée de la Tarasque : un animal terrifiant des légendes celtiques… Nos ancêtres croyaient-ils vraiment en l’existence réelle de ces montres bizarres ? ».

Et à lui de poursuivre : « Dans le bestiaire mythologique, restait à choisir l’animal qui serait au centre de l’intrigue. Mi-aigle, mi-lion (et oreilles de cheval), énigmatique à souhait, j’ai opté pour le Griffon ! Les Romains allaient marcher, c’est sûr. Mais les Gaulois ? Comment Astérix, Obélix et Idéfix, accompagnés du druide Panoramix, allaient-ils être entraînés dans la quête épique et semée d’embuches de cet animal fantastique ? C’est ce que vous saurez en lisant l’album. Je ne vais pas non plus faire comme la déesse Wikipédia et tout vous raconter… ».

Publié par :heavy84

Collectionneur, Youtubeur, Joueur de Jrpg, Rpg, Jeux de sport mécanique

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s