La nouvelle création des studios Disney ne met pas en scène une nouvelle princesse mais bien une héroïne évoluant dans un univers largement inspiré de la culture asiatique. Réalisé par Don Hall (à qui l’on doit Les nouveaux héros) et Carlos Lopez Estrada (Blindspotting), le film met donc en scène Raya, jeune héroïne évoluant dans un univers typé fantasy et point central d’une guerre qui déchire le royaume de Kumandra. Responsable de la réapparition d’une ancienne force maléfique qui a provoqué la disparition des dragons 5 siècles plus tôt, elle décide de se lancer dans une folle aventure afin de ramener la paix entre les clans et de restaurer cette époque bénie où les dragons cohabitaient en paix avec les humains.

163448733_146282344053365_5366694828917710111_n

Bien sûr, le scénario de base est on ne peut plus classique mais les bandes annonces promettaient d’envoyer du lourd sur le plan visuel. Rien que pour cela, j’étais impatient de le voir.

Et je dois dire que j’ai franchement aimé cette nouvelle égérie de l’écurie Disney. Elle affirme autant ses forces que ses faiblesses, ne renie pas le caractère personnel de sa quête, un peu à l’instar de l’héroïne de Rebelle, et s’éloigne donc des poncifs du genre qui veulent que le personnage central soit bien propre sur lui. Une modernisation du caractère qui est la bienvenue et permet d’éviter les manichéennes relations bons VS méchants auxquelles le studio nous a souvent habitués. Autre bon point, tous les personnages secondaires ont une réelle utilité au sein de l’histoire, ce qui ajoute un vrai bonus à la découverte du monde de Kumandra.

163726072_965697210841313_7162496086783316843_n

Concernant le scénario, malgré mes craintes initiales, j’ai été agréablement surpris. Malgré quelques ficelles faciles, il ne tombe jamais dans l’incohérence ou la redondance. Le film est parfaitement équilibré entre la narration et l’action et ne souffre d’aucun temps mort.

Quant au message de base de Raya, car il y en a toujours un dans les Disney, il concerne tout simplement le fait de faire confiance aux autres, même s’ils peuvent nous décevoir fortement à un moment ou un autre. Un message qui peut paraître naïf et bateau à cette époque de grande opposition mais qui, au final, n’est pas si naïf que cela. Si tout le monde peut faire des erreurs, cela veut dire que nous aussi. Et l’important, c’est d’en tirer un enseignement.

L’univers de Kumandra est une magnifique trouvaille et les paysages mis en scène sont somptueux. Sur le plan visuel également, Raya tient ses promesses.

Au final, mes enfants ont vraiment rêvé devant ce nouveau film et c’est bien là le principal.

Publié par :cryptboy

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s