Hello les Geeks,

Je reviens aujourd’hui sur un jeu qui est sorti en octobre 2020, mais qui, je trouve, n’a clairement pas fait assez parler de lui..
Il s’agit de Drake Hollow, un jeu développé et édité par The Molasses Flood. Il est disponible sur PC et Xbox one, au pris de 24.99€ .

« Bienvenue au Hollow, un lieu délabré et agonisant, et le foyer des Dragores. Les Dragores ne sont pas les seuls habitants du Hollow – les Féroces ont envahi la contrée, cherchant à détruire tout ce qui est heureux ou bon. Combattez-les en un-contre-un avec un large éventail d’armes allant des raquettes de tennis aux pistolets à clous.« 

Je vais vous donner ici mon avis global, et vous mettre quelques morceaux choisis de mon gameplay découverte, en fin d’article, histoire de vous donner un aperçu de l’univers et des interactions dans le jeu (du moins, dans le début…).

Mon avis:

Drake Hollow, c’est avant tout un univers enchanteur
La musique qui nous accompagne tout au long du jeu est super agréable.

L’entrée de ce monde se trouve à l’orée de la forêt, où l’on rencontre Sagebec, un corbeau que – bizarrement – on comprend, qui nous invite à le suivre, et qui, au final, nous fait sombrer dans un univers magique. Mais il te l’annonce directement, tout n’est pas tout beau tout rose, et il émet de sérieux doutes, à la base, sur la perspective que tu en reviennes – quoi qu’on ne sait jamais, sur un malentendu, quoi(quoi – Croa – corbeau… vous voyez le lien? non? oups).

Les paysages et décors sont magnifiques, oscillants entre un univers hyper mignon et coloré quand on est du côté des Dragores, ces petits être tout adorables et qui ne demandent qu’à s’épanouir dans un village-Havre de paix… et un univers assez sombre quand on se confronte à l’autre côté de la force, à savoir, les Féroces, qui portent bien leur nom et n’ont que pour unique but de tout détruire sur leur passage, nos petits dragores en premier.
On a aussi pas mal de ronces maléfiques pas sympa du tout, dont il faudra se méfier… et je n’en doute pas, d’autres surprises du genre…

La première des choses que j’aime dans ce jeu, outre l’aspect graphique, c’est la grande variété de choses à faire… On doit à la fois « farmer »/récolter des ressources, ainsi que des plans, pour pouvoir construire notre village, et de quoi abriter et distraire nos petits amis les Dragores, on part à la découverte d’un monde ouvert où on peut aller et venir à loisirs, organiser comme bon nous semble, fouiller… j’adore ce genre de choses, … Il y a le côté « combats« , contre les Féroces, qui même si au début, peuvent sembler faciles, vont aller en s’amplifiant et nous demanderont plus d’efforts et je pense, des armes plus élaborées qu’une branche d’arbre ou une raquette de tennis…

Et d’ailleurs, le fait qu’il y ait tellement de choses à faire m’amène à autre chose que j’aime avec ce jeu, à savoir la possibilité de jouer à plusieurs… En effet, il existe un mode coopération, que j’ai bien hâte de tester avec Isabelle, qui fait partie de l’équipe Geeko également.
Ça pourrait permettre de se répartir les tâches (une qui récolte et va explorer pendant que l’autre s’occupe du village, par exemple ?), d’être plus fortes dans les combats, et mieux se défendre….
Et passer de bons moments entre amis, du coup… Je dois vous avouer que je prends de plus en plus de plaisir aux jeux en coop, moi qui suit assez solitaire à la base…
On peut jouer jusqu’à 4 en même temps, ce qui est pas mal je trouve.
Seul inconvénient, d’après ce que j’ai pu voir, c’est que peu importe leur avancée dans leur propre partie solo, ils arriveront sur votre jeu avec un inventaire vide, et donc ce sera à vous de leur fournir armes et autres joyeusetés.. Donc c’est bien d’avoir un peu avancé en solo pour dire d’avoir quelques réserves avant de se lancer dans la coop.

Les petits Dragores évoluent au fil du temps.. Ils passent d’enfant à ado, puis adultes, … peuvent mourir aussi bien de faim que d’ennui si on ne s’occupe pas assez d’eux…

Même si je n’en suis qu’au début, au vu de la map (que vous verrez dans la vidéo ci-dessous), je pense qu’on peut largement deviner que ce jeu offre une bonne durée de vie, et donc de longs moments de jeux.

Peut-être que ceux qui sont habitués aux jeux de combats purs et durs ne trouveront pas leur bonheur sur Drake Hollow, qui leur semblera un poil trop « calme » et les combats trop faciles et trop peu diversifiés, mais pour une personne comme moi qui peut très bien passer des heures sur Animal crossing et enchaîner dans la foulée par un jeu d’horreur, je peux vous dire que je suis conquise !

C’est un jeu idéal pour chiller le soir ou le week, sans prise de tête…

Je trouve qu’il y a derrière ce jeu (mais là, je vais peut être un peu loin dans mon raisonnement), un petit côté « écologiste dans l’âme« , car au final, on devra trouver plein de ressources abandonnées dans la nature, pour les recycler en ce que nous aurons besoin pour faire de cet endroit tout beurk un petit paradis sur terre pour nos enfants, euh, non, nos dragores (oups, je m’égare). A voir si ce farming de ressources continuera tout du long, et en quantité suffisante et régulière que pour permettre une évolution agréable dans le jeu.

Allez, je vous laisse avec quelques petits morceaux choisis de mes débuts 🙂

Bonne découverte

Publié par :Hylyirio

Littérature (Thriller-Horreur), Gaming (Switch, PS4, horreur et jeux fun et colorés), Photographie, Ciné-Séries (Thriller-Horreur)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s