Hey hey les geekos, vous avez dû le comprendre en ce moment le thriller et moi, on est les meilleurs potes du monde. Aujourd’hui, je reviens donc avec mon avis sur Perdition de Alexis Arend.

Les heures sont comptées pour Denton Foley. Dans quelques jours, celui que l’on surnomme « Le fou d’Aniston » sera exécuté pour avoir abattu 8 personnes lors d’un braquage. Mais le sort lui offre une chance inespérée: sa prison du Missouri est attaquée pour permettre l’évasion d’un terroriste. Foley profite du chaos pour s’échapper, un gardien en guise d’otage. Leur fuite les mène bientôt sur la mystique route 66 où chacun semble tenter de soustraire à un destin trop cruel : une mère et son fils qui fuient un mari violent, un pasteur désabusé, un couple de petits truands, un père prêt à tout pour sa fille malade, et quelques autres, tous à un point de bascule de leur existence. Le hasard va les réunir dans la même station service. Une rencontre qui va redistribuer les cartes du bien et du mal, et dont tous ne sortiront pas indemnes…

149314344_491434001902165_4474137438439076039_n

Souvenez-vous la claque que je m’étais prise avec Salamanca du même auteur, pour ça, je vous renvoie vers la chaine de geeko où nous en avions discuté avec Méli. Après cette énorme claque, il m’a fallu du temps pour retourner vers un roman d’Alexis, tant je mettais la barre haute après ma lecture de Salamanca. J’avais tellement peur que plus aucun roman n’ait la même saveur que ma découverte de l’auteur.

Finalement, je suis partie vers Perdition avec une sacrée appréhension, car je voulais continuer à découvrir la plume d’Alexis, mais j’avais tellement peur de la déception. Et je dirais que ce roman est celui qu’il me fallait pour retourner vers l’auteur, car même si ça n’a pas été la claque de Salamanca, ça a été une belle découverte.

L’auteur nous fait découvrir plusieurs personnages et il alterne chaque chapitre entre nos protagonistes. On apprend à les connaître et on sait qu’ils vont se rencontrer à un moment mais où, quand, comment et pourquoi ? Telle est la question ! On commence avec Denton Foley qui est surnommé « Le fou d’Aniston », le genre de personnage pour lequel on n’a aucune compassion, même si on sait qu’il va être exécuté. Malgré tout, on se pose des questions sur lui, on se demande ce qui l’a poussé à une telle folie. Ensuite, au fil des chapitres, on va rencontrer les autres personnages, des couples, une mère et son fils, un père et sa fille, un pasteur qui ne sait plus où est sa place et même des flics que nous allons chercher à comprendre.

Mais quel est le point commun entre tous ces personnages ? Au départ, il n’y en a pas vraiment, ils sont tous hauts en couleurs, ils nous font tous passer par des émotions différentes. Pour certains, on s’inquiète, pour d’autres, on se pose des questions, on est vraiment touchés par d’autres et par leur situation. Bref, Alexis nous emmène vers un beau petit panel de personnages mais ils sont tellement bien décrits, autant par leur psychologie que par leurs actions, qu’il est impossible de s’y perdre, malgré qu’ils soient nombreux.

Et pourtant si, il y en a bien un, de point commun ! Car, comme je vous l’ai dit, on sait qu’ils vont se rencontrer et, quand vient la rencontre, peu à peu, de tous ces personnages totalement différents, on ne s’attend pas à ça et on se pose encore plus de questions.

Attention, des questions, on s’en pose dès le départ et l’auteur ne nous laisse aucun moment pour souffler, tant il nous en fait voir avec ses différents personnages. On est pris dans le feu de l’action, mais aussi des révélations qui montent crescendo. On entre dans une spirale infernale et dans la noirceur de l’âme humaine, mais aussi des fois dans sa beauté. Je vous laisse découvrir par vous-même, vous verrez que vous réfléchirez beaucoup sur l’âme et sur le jugement qu’on peut avoir par rapport à certaines personnes.

On ne s’attache pas vraiment pas aux personnages, je dirais plus qu’on s’intéresse à leur histoire et leur vécu, c’est un peu compliqué à exprimer, comme ressenti, mais c’est vraiment leur vécu qui fait ce roman. Ce qu’ils ont vécu et ce qu’ils vont vivre au cours de l’histoire. On va peut-être changer d’avis sur certains d’eux au fil de notre lecture, mais ça, je vous laisse le découvrir par vous-même. Bon, d’accord, je vous avoue que, malgré tout, je me suis énormément attachée à un personnage en principal, mais vous en parler plus serait vous spoiler. Bon d’accord, pour ceux qui l’auront lu, on va jouer au pendu, T_ _ _ _ A !

Je vous vois venir petits curieux. Et la fin ? Et la fin ? Sincèrement, l’auteur a mis la barre très haute, je m’attendais vraiment à tout sauf à ça. Waouh, je suis complètement bluffée ! Et, pourtant, j’ai eu un petit manque à la fin, j’aurais voulu que l’auteur nous en dise plus sur un personnage de l’histoire, mais c’est comme ça, il nous laisse imaginer.

Si j’ai réussi à attiser votre curiosité, sachez que ce roman est peut-être déjà disponible ou sera disponible dans les jours à venir chez Belgique Loisirs, France Loisirs et France Loisirs Suisse dans leur collection Nouvelles Plumes.

Publié par :L'antre du bonheur

Booktubeuse, blogueuse, amoureuse des mots. Lectrice de romans en tout genres, de mangas et de bandes dessinées :)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s