Bonjour à tous, aujourd’hui grâce à DEEP SILVER, KOCH MEDIA et les développeurs de CLEVER BEANS, je vais vous présenter GOD WILL FALLEN, un « die and retry » où vous devrez vous armez de beaucoup de patience afin d’arriver au bout de l’aventure.

Une cinématique dantesque et une voix off venue d’outre tombe vous racontent le début du désamour des Hommes pour les Dieux. A la fin de ce moment narratif, vous et votre équipage vous retrouverez sur une des plages de l’île des Dieux.

Vous et votre groupe, composés de huit valeureux guerriers que vous contrôlez à 100% devrez donc combattre les différents dieux de l’île mais d’une manière assez originale car, à l’entrée d’un donjon, vous allez entrer un combattant à la fois pour tuer le plus d’ennemis (ou vassaux) possible avant d’affronter le boss. Si vous mourrez, un autre guerrier prend la place du précédent….mais depuis le début du donjon, donc vous recommencez depuis le début (comme dans Nioh2, la série des Souls, etc). Et bien sûr, si tous vos guerriers meurent…vous recommencez du début. Donc évitez de mourir dans le dernier donjon 😉

A chaque groupe plus ou moins importants d’ennemis tués, cela affaiblira le boss final du donjon. Il existe plusieurs chemins pour arriver à lui. Mais si vous tentez d’éviter les combats, le boss sera vraiment puissant et ne fera qu’une bouchée de votre combattant.

Les graphismes sont assez basiques mais d’une très belle qualité. Il y a un effet de profondeur assez sympa qui donne au visuel du jeu beaucoup de relief. Les designs de chaque ennemis et combattants sont bien faits et ont peut distinguer la personnalité de chacun. Les donjons sont très bien réalisés, sans qu’ils ne fassent peur. On peut avoir une petite appréhension en entrant dedans pour la première fois, à cause justement de l’effet de profondeur.

Le gameplay est assez classique, le groupe répond bien aux différentes commandes, malgré une légère proportion à prendre beaucoup de vitesse quand un guerrier donne ses coups. Si vous ne faites pas attention, vous pourriez mourir d’une chute vraiment idiote et perdre un combattant bêtement. Le seul bémol est la caméra qui reste en plan très large et, qui parfois, ne permet pas de voir si des ennemis approchent.

Chaque  guerrier ayant une arme de prédilection, cela influe sur ses mouvement lors de combats, son physique aussi joue un rôle important. Il vous faudra choisir le bon guerrier pour aller défier les ennemis des donjons. Sachant que selon le type de guerrier que vous choisissez, vous ne démarrerez pas au même endroit dans le donjon, et donc ne combattrez pas les mêmes ennemis tout de suite.

Le jeu est vraiment difficile, car il vous faudra sans cesse redémarrer chaque donjon lors de la mort d’un de vos acolytes et cela est vraiment (pour ma part en tout cas) très frustrant. A l’instar du remake de Demon’s Souls sur playstation5, vous ne pourrez pas choisir un niveau de difficulté, ce qui peut être lassant pour les débutants dans ce genre de jeu, car un jeu trop difficile dès le départ peut vite être mis de côté par les joueurs. Malgré cette difficulté, et ma frustration  ( 🙂 ) GOD WILL FALL est très plaisant et mérite que l’on s’y penche vraiment afin d’avoir le loisir de faire tomber les Dieux .

Capture d’écran (248)
vous verrez souvent cet écran!!!

Ce test a été réalisé sur Nintendo Switch, et est disponible sur XBOX ONE et PS4, Stadia et PC.

Publié par :stephane mathieu

Gamer et collectionneur de pièces geek en tout genre.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s