Hey hey les geekos, on se retrouve aujourd’hui avec un auteur que je n’ai plus lu depuis très longtemps. Il s’agit de Dean Koontz et La porte interdite.

Jane Hawk, que la presse a surnommée le « Beau Monstre », vient d’être inculpée pour espionnage, trahison et meurtres. Autant de crimes dont elle est innocente…
L’organisation secrète aux nombreuses ramifications qu’elle combat a décidé de resserrer son étau. Mais Jane, qui se rapproche du cerveau du complot, contre-attaque. Ses ennemis vont bientôt apprendre le sens du mot « peur ».
Leur riposte ne se fait pas attendre. De nouvelles menaces se dressent devant elle. Objectif : la neutraliser. Et Travis, son fils âgé de cinq ans, est enlevé.
S’engage alors un combat sans merci entre Jane et l’organisation secrète, qui redoute que la porte interdite soit franchie…

la porte interdite

 #LaPorteInterdite #NetGalleyFrance

Bon, avant de vous parler de ce livre, il faut que je vous dise une chose. J’ai été attirée par le nom de l’auteur que je n’avais plus lu depuis bien longtemps et je me suis fait avoir. Enfin, pas vraiment, car ce roman peut se lire indépendamment, même si clairement, comme c’est un tome 4, je vous conseillerai de commencer par Dark Web, continuer avec La chambre des murmures et L’escalier du diable pour arriver à ce roman intitulé La porte interdite. D’ailleurs, je pense que je vais lire les trois premiers pour pouvoir relire ce tome 4 en ayant connaissance de toute l’histoire avant.

Sinon, clairement, même si c’est une suite de saga, comme je vous l’ai dit, j’ai pu lire ce roman indépendamment des autres et passer un bon moment malgré tout. Soit, au début, je me suis posé des questions concernant la protagoniste principale qui est Jane Hawk, mais très vite, j’ai été plongée dans sa peau et, quand je tombais sur certains passages, je me rendais très vite compte que ça devait être des passages en rapport avec tel et tel tome.

On va se sentir également très proche des autres protagonistes, dont son fils Travis pour lequel on va beaucoup s’inquiéter et pour lequel on va ressentir une pression présente du début à la fin du roman. Je me suis énormément attachée à Travis, ce petit garçon qui a à peine 5 ans et qui, pourtant, semble déjà très débrouillard. Bon, je pense que la situation y est pour quelque chose, mais quand même, j’ai beaucoup aimé ses petites prises d’initiatives. Quant aux parents de Nick, j’ai à peine eu le temps de faire leur connaissance, car tout s’est passé tellement vite niveau rebondissements pour eux. 

Un des personnages qui m’a beaucoup émue et touchée également c’est Cornell. J’ai aimé faire sa connaissance et sa cohabitation avec Travis et les chiens. Malgré ses difficultés, il a essayé de gérer au mieux, et j’ai vraiment aimé la façon dont il essayait de se contrôler. Je ne vous en dirais pas plus, ce sera à vous de lire pour découvrir.

Et que dire de la plume de l’auteur et de l’intrigue ? Une intrigue vraiment très bien menée et très originale, l’auteur nous emmène dans le combat d’une mère pour sauver son fils et sa plume nous prend aux tripes tant nous sommes happés par l’histoire. Il n’y a aucun temps mort, Dean Koontz nous tient en haleine du début à la fin et l’action, les révélations et les rebondissements ne sont pas en reste. On tourne les pages encore et encore tant nous voulons savoir où l’auteur va nous emmener, d’autant plus que les chapitres très courts donnent du rythme à l’histoire et nous empêchent de reposer ce livre.

Au cours de notre lecture, on se pose des questions, on se demande si ce sera le dernier tome. Comment tout va se terminer ? Eh bien, non arrivés à la fin de cette porte interdite, on sait directement que Dean Koontz ne va pas nous laisser là et que nous aurons un cinquième tome, finalement et pour notre plus grand bonheur, car j’ai vraiment passé un bon moment avec ce roman.

Je pense que ce qui a empêché le coup de cœur, c’est le fait que j’aie commencé par le tome 4. Eh oui, la curiosité est des fois un vilain défaut, tout en en étant un bon, car oui je n’ai pas commencé au début, mais je n’ai aucun regret.

Si vous aussi, vous voulez vibrer avec ce roman qui sort aujourd’hui, foncez, si vous avez lu les premiers, sinon posez vous la question : est-ce que vous préférez commencer par Dark Web ou vous jeter à corps perdu dans La porte interdite. Vous êtes le seul juge ! Je vous renvoie vers ce lien pour prendre votre décision.

Publié par :L'antre du bonheur

Booktubeuse, blogueuse, amoureuse des mots. Lectrice de romans en tout genres, de mangas et de bandes dessinées :)

Un commentaire sur “La porte interdite de Dean Koontz

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s