Hey hey les geekos, on se retrouve encore et toujours pour parler de thriller, oui que voulez-vous, le thriller reste mon genre de prédilection.  Aujourd’hui, nous allons partir avec Les parapluies noirs et Chris Loseus.

Studio City à Hollywood. Le corps d’une fillette de dix ans est retrouvé sous un pont. Le jour des obsèques, sa maman aperçoit un inconnu quitter sa maison et trouve les mèches du scalp de sa fille posées sur l’oreiller. Elle décide de ne pas en informer le lieutenant chargé de l’enquête, mais se jure de retrouver elle-même l’assassin pour que justice soit faite… Un thriller perturbant au cœur de l’industrie du cinéma qui pose deux questions. Peut-on se faire justice soi-même ? Jusqu’où l’amour d’une mère peut-il la conduire ? Dans « Les Parapluies noirs », Chris Loseus s’attaque à un sujet qui nous parle à tous, il nous prend par la main et nous entraîne dans une histoire pleine de rebondissements jusqu’à un final détonnant !

les parapluies noirs

Vous l’aurez compris je pense maintenant, les disparitions d’enfants ça passe tout seul chez moi et j’adore ça. Dès fois, je me dis que j’ai un côté un peu maso, parce que si j’étais à la place des parents je deviendrais folle. Ici, nous retrouvons face à la disparition d’une petite fille de 10 ans, mais aussi nous retrouvons à Hollywood et, dans l’univers du cinéma. Ce thriller a vraiment tout pour plaire.

On se retrouve donc très vite avec Debbie qui disparait et qui est retrouvée sous un pont. Nous faisons face aux pensées de sa maman Heather et nous ne pouvons nous empêcher de nous demander comment nous réagirions à sa place. Ensuite, le jour de l’enterrement, nous découvrons cet inconnu qui quitte la maison de Heather et nous suivons cette maman qui découvre une mèche de cheveu de sa fille.

Heather ne va pas vouloir avertir la police mais va préférer enquêter elle-même et nous allons nous retrouver autour du thème de la vengeance qui est vraiment très bien abordé. Nous allons malgré tout craindre pour Heather parce qu’au fond c’est un peu risqué de ne pas prévenir la police, mais très vite c’est avec un énorme plaisir que nous allons suivre cette maman privée de sa fille. Nous allons, finalement, avoir beaucoup d’empathie pour Heather, même si on ne peut s’imaginer comment nous aurions réagit à sa place.

Pour cette mère qui a tout perdu: « On ne voit bien qu’avec le cœur, l’essentiel est invisible pour les yeux… et c’est là que tout va commencer. L’intrigue est tellement bien ficelée et tellement originale qu’on ne va s’ennuyer à aucun instant. On va se retrouver à suivre un récit intense, les rebondissements et l’action ne seront pas en reste. Les chapitres courts vont donner un rythme à l’histoire et les émotions vont nous donner envie de tourner les pages encore plus tant nous seront vraiment pris dans la vengeance de Heather. 

Chris Loseus a une plume vraiment entrainante, ce roman est un vrai Page-Turner et on arrive à la fin complètement bluffés. Si c’est le premier roman de l’auteur qu’on lit, on se dit que ce ne sera pas le dernier et ça tombe bien Bill, dangereuse innocence est dans ma PAL. Je pense qu’il en sortira cette année, tant je suis impatiente de retrouver à nouveau la plume de Chris. 

Bref, vous l’aurez compris, si vous aimez le thème de la vengeance et les disparitions d’enfants dans le roman, foncez découvrir Les parapluies noirs de toute urgence. Arrivés à la fin de ce roman, on ne sait toujours pas si on aurait réagit comme Heather ou si on aurait faire la police, je pense qu’il est impossible de se dire comment on réagirait si ça nous arrivait.

Publié par :L'antre du bonheur

Booktubeuse, blogueuse, amoureuse des mots. Lectrice de romans en tout genres, de mangas et de bandes dessinées :)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s