Si vous vous intéressez à la littérature jeu vidéo internationale, vous avez sûrement
déjà entendu parler de The Untold History of Japanese Game Developers. Recueil d’ouvrages en trois parties, cette initiative de John Szczepaniak eut pour but de compiler des dizaines d’interviews exclusives qu’il a lui-même réalisées sur plusieurs années, lors de voyages au Japon.

Ce sont des centaines de pages regroupant des informations de première main qui
n’ont, hélas, jamais été traduites ; raison pour laquelle nous avons décidé de nous en charger. Les Mémoires du jeu vidéo japonais est une mine d’information enfin accessible
aux francophones, agrémentée d’une maquette retravaillée par nos soins, et regroupant
une sélection d’interviews issues des trois ouvrages. À travers ces récits racontés par les
principaux intéressés, le livre vous plonge dans cette époque phare du jeu vidéo, où une
poignée d’employés concevaient sans le savoir ces jeux qui allaient marquer l’histoire.

Parmi, la cinquantaine d’interviewés, on peut par exemple citer Yuzo Koshiro (Streets of Rage, ActRaiser), Rieko Kodama (Phantasy Star, Skies of Arcadia), Keiji Inafune (Megaman) ou encore Yoshitaka Murayama (Suikoden).

Pour rester dans le thème du voyage dans le temps, les deux couvertures abordent le jeu
vidéo japonais des années quatre-vingt et quatre-vingt dix par deux prismes distincts mais complémentaires. La couverture de l’édition classique est l’œuvre de Sourya, illustrateur d’Angoulême à qui l’on doit l’excellent manga Talli fille de la lune, d’ailleurs grandement inspiré par les JRPG du vingtième siècle. L’illustration qu’il a réalisée pour Third Éditions prend le parti de représenter le jeu vidéo japonais par le prisme du joueur, dans la
chambre d’une jeune fille.

Pour l’édition limitée, nommée comme d’habitude «First Print », c’est cette
fois-ci le point de vue des développeurs qui est dépeint. Les gros écrans cathodiques d’ordinateur sont légion dans cet open space chargé, dessiné par Guillaume Singelin. Les plus fidèles de Third Éditions reconnaîtront sûrement le trait de l’illustrateur, Guillaume ayant réalisé en 2019, la couverture de l’ouvrage Le Choc Akira. Les férus de bande dessinée ont quant à eux très certainement pu admirer son travail sur P.T.S.D. ou sur Loba Loca, édités chez Ankama.

L’édition classique des Mémoires du jeu vidéo japonais, vendue 24,90€,
est disponible chez tous les libraires et sur le site de Third Éditions.
L’édition First Print est, quant à elle, une exclusivité du site de l’éditeur
où elle y est vendue 29,90€, accompagnée d’une jaquette
réversible reprenant les illustrations des deux couvertures et
une d’un ex-libris de l’illustration de Guillaume Singelin.

Voir les articles

Publié par :heavy84

Collectionneur, Youtubeur, Joueur de Jrpg, Rpg, Jeux de sport mécanique

Un commentaire sur “LES MÉMOIRES DU JEU VIDÉO JAPONAIS PAR L’ EDITEUR THIRD EDITION.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s