Hey hey les geekos, je vous parlais il y a peu de Bleu Calypso, on se retrouve donc maintenant pour parler de la suite qui est Rouge Tango de Charles Aubert.

Niels Hogan s’est retiré loin du monde. Dans sa cabane de pêcheurs, au coeur d’un Sud encore sauvage, il fabrique des leurres pour la pêche. Quarantenaire bourru, il n’a que peu d’amis : son voisin Vieux Bob, pêcheur lui aussi, la fille de Bob, la détonante Lizzie, et le jeune geek Malik.
Alors, quand ce dernier est porté disparu et que la police retrouve du sang chez lui, puis le cadavre d’un inconnu, il n’en faut pas plus pour que notre héros ordinaire reprenne du service.
Accompagnés du capitaine Malkovitch, Niels, Lizzie et Vieux Bob vont tout mettre en oeuvre pour retrouver leur ami. Leur enquête les conduira sur la piste d’une vieille affaire liée au grand banditisme marseillais. De dangereux personnages viendront s’inviter à la fête, et troubler la vie si paisible que Niels s’est choisie.

Rouge tango

Ha ce Rouge Tango, si vous avez suivi mon avis sur Bleu Calypso, vous devez vous doutez à quel point j’étais impatiente de m’y plonger et de retrouver nos protagonistes, surtout Niels. Encore une fois, je me suis évadée au côté de Niels, notre pêcheur bourru, fabriquant de leurres. J’ai été aussi ravie de retrouver ce Rouge Tango que son prédécesseur le Bleu Calypso.

Bon, vous vous en doutez bien, même si Niels est loin de tout, tout n’est pas rose pour lui car on se retrouve à nouveau plongé dans un thriller et on ne va pas s’ennuyer. D’ailleurs, dans ce Rouge Tango, c’est vrai qu’on se plait à retrouver Niels, mais également Lizzie qui est une personnage très haute en couleur. Lizzie et Niels vont nous toucher et çà va être un plaisir de suivre leur évolution tout comme celle des autres protagonistes.

Comme vous l’aurez compris, malgré tout le climat évasif, Niels va se retrouver dans des situations qui ne seront pas de tout repos pour lui ni pour son moral, ni pour sa tranquillité et son entreprise de leurres. Et oui son ami Malik va disparaitre et on va retrouver un cadavre chez cet ami. C’est reparti pour un tour. Niels aurait-il vraiment un mauvais karma ?

A partir de la découverte de ce cadavre et de la disparition de Malik tout s’enchaine, nous avons de l’action, des rebondissements et nous ne pouvons plus nous arrêter de tourner les pages. D’autant plus que les chapitres sont assez courts et donnent un certain rythme à l’histoire. L’intrigue est tout aussi originale que pour Bleu Calypso et on c’est un plaisir de retrouver la plume poétique de l’auteur.

Encore une fois, nous voilà dans notre fauteuil à enquêter, tout en profitant du décor que l’auteur nous offre. Ses descriptions sont tellement juste qu’on peut tout imaginer la cabane, le paysage, les personnages ou encore les affres de l’enquête. L’auteur nous emmène sur certaines pistes mais nous nous rendons à chaque fois compte que nous faisons fausse route et que nous sommes menés en bateau (avouez que ça colle bien au paysage). On se pose des questions, on cherche des réponses et ce n’est qu’une fois arrivée à la fin que l’on comprend où l’auteur veut nous emmener, ce qui nous permet d’être agréablement surpris sur cette finale.

Il faut que j’ajoute un petit plus pour le personnage du passé de Niels qui va apparaître dans ce Rouge Tango. L’impression que j’ai aussi c’est que plus on découvre Niels plus il y a de Charles Aubert en lui. Qu’est-ce que j’ai hâte d’être en mars après le Bleu Calypso, le Rouge Tango, nous allons nous retrouver avec du Vert pour notre plus grand bonheur.

Si je vous ai convaincu, ça se passe par ici,  mais attention surtout commencez par Bleu Calypso, votre lecture n’en sera que meilleure. Et, si vous préférez les formats poche, il vous faudra attendre plus ou moins deux mois pour voir débarquer ce Rouge Tango au format poche.

Publié par :L'antre du bonheur

Booktubeuse, blogueuse, amoureuse des mots. Lectrice de romans en tout genres, de mangas et de bandes dessinées :)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s