Hey hey les geekos, oui Noël approche et, du coup, pourquoi ne pas combiner avis livresque avec cette fête ? Aujourd’hui, je viens donc vous parler d’un roman auto-édité et il s’agit de Le Canada, Noël et toi de Elma Vangard.

Ava est obsédée par son travail et ne vit que pour ça. Abandonnée par ses parents à la naissance, Ava n’a aucune idée de ce qu’est vraiment Noël. Toute cette soi-disant magie lui est insupportable. Et quand son patron l’oblige à prendre des vacances, Ava opte pour une destination ensoleillée. Elle s’envole pour la Californie lorsque son avion est contraint d’atterrir d’urgence dans une petite bourgade du Canada. Qui est Julius, cet inconnu à l’allure sauvage qui lui ouvre sa porte ? Ava est confrontée à la dure réalité : Cette année elle devra fêter noël, et bien accompagnée. Parviendra-t-elle à oublier son travail, à lâcher prise et à se réconcilier avec les fêtes de fin d’année ?

le canada

Oui, Noël approche et c’est vraiment devenu le seul moment où j’arrive à lire des romances, à part quelques auteurs ou autrices auxquels je suis habituée à la plume. La romance avec moi, ça passe ou ça casse, que l’on soit à Noël ou pas.  Alors, verdict ? Je ne dirais pas que cette romance a été jusqu’au coup de coeur mais j’ai passé un excellent moment et je me suis évadée. Au fond, c’est déjà pas mal du tout comme effet pour une romance. Bon, je dois bien vous avouer que si j’ai choisi cette lecture, c’est pour son titre. Quand on vit en Belgique soit avec des températures complètement au-dessus des normes saisonnières ou de la pluie, ça donne bien envie, un petit voyage au  Canada… surtout quand on adore la neige, comme c’est mon cas. 

Ce que j’ai également aimé dans ce roman, c’est que ce n’est pas qu’une romance, il y a aussi une vraie histoire derrière Ava. On découvre immédiatement qu’elle n’aime pas Noël et on ne peut que la comprendre. Ce n’est pas vous spoiler que vous en dire plus, car on le sait dès le début, Ava a été ballotée de famille d’accueil en famille d’accueil et elle n’a jamais connu le vrai bonheur d’un Noël entouré d’une famille. Suite à ce traumatisme Ava décide d’être une bourreau de travail et ne pense qu’à ça, elle n’en a rien à faire des relations avec les autres.

Mais cette année, tout va changer pour elle et j’avoue que c’est à partir de ce moment-là que Ava va nous attendrir tout comme nous faire rire car il faut bien l’avouer, elle va faire un voyage hors du commun. Déjà, son patron va la forcer à prendre des vacances et du coup, elle va décider de s’évader vers le soleil de la  Californie, ce qui devrait lui changer du climat humide de Londres. Les pages se tournent très vite tant la plume de l’autrice est fluide et j’ai dévoré ce roman en une soirée.

Plus on avance, plus on a envie de tourner les pages, parce que, le moins que l’on puisse dire, c’est que l’autrice a une idée originale pour les vacances d’Ava. On l’imagine partir au soleil avec sa valise qu’elle a préparée (maillots, robes, escarpins…), sauf que l’avion va avoir un problème et qu’on va découvrir une Ava qui n’est pas du tout équipée et qui va nous faire hurler de rire par son caractère. Sa rencontre avec Julius va être vraiment très hilarante, on en rigole et en même temps, on en arrive à se dire qu’Ava abuse un peu avec son sale caractère. On ne peut s’empêcher de se demander comment on réagirait à sa place. Partir avec des petites tenues au soleil et se retrouver avec des tenues légères dans le froid du Canada… Ce n’est pas commun ! 

Le personnage de Julius est, lui aussi, très intéressant et a beaucoup de patience, il est vraiment très accueillant. L’autrice nous décrit vraiment bien le climat et l’ambiance du Canada et j’avoue que c’est pour moi ce qui donne un gros plus à l’histoire. On est dans notre lit et on s’imagine dans la neige, qu’on n’aura sans doute encore pas ou très peu cet hiver.

Bon, je vous avoue que concernant la fin, nous n’avons pas de grande surprise, mais au fond, est-ce qu’il faut lire une romance de Noël en espérant une super intrigue inattendue ? Non je ne pense pas. Le tout c’est surtout de s’évader, de s’attacher aux lieux et aux personnages. Au fil des pages, on va malgré tout constater un changement positif du caractère de nos deux personnages principaux et j’ai trouvé leur évolution très agréable.

Si vous aussi, vous cherchez à vous évader au Canada,  ça se passe par ici.

Publié par :L'antre du bonheur

Booktubeuse, blogueuse, amoureuse des mots. Lectrice de romans en tout genres, de mangas et de bandes dessinées :)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s