Kamisawa Kaoru peut voir et couper les fils du destin qui lient chaque être humain à ses relations, qu’elles soient haineuses ou pleines d’amour. C’est en vendant ce type de service qu’il rencontre Hara, beau, gentil et très doué au lit… Mais Kaoru a un problème : à son petit doigt ne pend aucun fil rouge associé à l’amour, et il sait bien que Hara, comme tous les autres, va finir par trouver son âme sœur loin de lui. Hara le convaincra-t-il de braver le destin à ses côtés ?

Tout d’abord, Comment défier le destin, le spin-off du manga Le fil du destin de Yoshio Akira. De son nom original Kanawanu Koi no Musubikita, ce one-shot a été prépublié au Japon courant 2018 dans le magazine Drap des éditions Core Magazine.

654984984

Godai tient une entreprise de recouvrement de dettes qu’il est incapable de maintenir à flots. En effet, il préfère coucher avec ses clients plutôt que de récupérer leur argent. Kanekura, lui, fait partie des victimes collatérales de ce système : son père endetté a disparu, et il est le seul à pourvoir aux besoins de sa grand-mère et de son petit frère. Heureusement, c’est Godai qui est chargé de son recouvrement…

Ensuite, le manga Je préfère en nature de Niyama, autrice déjà connue en France pour les titres My Pretty Policeman et Le Chien innocent et le Chat hypocrite. Un one-shot publié en 2017 dans le magazine Reijin Uno de Takeshobo sous le nom Go Riyô wa Keikaku Teki ni.

65465498498

Lorsqu’il était enfant, Fûtarô a été abandonné par ses parents qui fuyaient leurs créanciers. Contre toute attente, c’est le créancier en question qui l’a adopté, et le traite depuis comme s’il faisait partie de la famille. Mais Godai Minoru n’est pas doué pour s’exprimer, et Fûtarô est persuadé que l’amour et le désir qu’il a développés pour lui en grandissant ne seront jamais réciproques. Sans parler du fait que Minoru refuse de le laisser travailler avec lui ! Fûtarô, naïf, incontrôlable mais plein de bonne volonté, devra être prêt à tout pour rester aux côtés de l’homme qu’il aime.

Toujours de Niyama en mars verra l’arrivée de « Je préfère que tu sois sage« , un one-shot sorti en 2019 également dans le magazine Reijin Uno de Takeshobo sous le titre : Gohôbi wa shitsuke no ato

je-prefere-que-tu-sois-sage-IDP

Publié par :heavy84

Collectionneur, Youtubeur, Joueur de Jrpg, Rpg, Jeux de sport mécanique

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s