Test : Need For Speed Hot Pursuit Remastered

Initialement sorti en 2010, Hot Pursuit était le premier jeu Need For Speed ​​du développeur de Burnout Criterion.  À l’époque, il en était de même pour Autolog, son système social asynchrone qui vous taquinait avec les meilleurs moments de vos amis pour engendrer une petite concurrence saine (ou malsaine, tout dépend des joueurs).

Need For Speed™ Hot Pursuit Remastered_20201106181014

Se déroulant dans le comté de Seacrest (qui n’existe pas), vous avez le choix  de suivre deux carrières dans Hot Pursuit  : soit  en tant que concurrent de courses de rue illégales OU en tant qu’officier de police cadet qui fait son chemin en poursuivant les mêmes coureurs illicites. Selon votre choix de carrière, vous déverrouillerez des voitures différentes et un système de classement qui repose sur vos victoires aux courses, en étant rapide dans les contre-la-montre et, dans le cas de la police, en poussant les conducteurs indisciplinés hors de la route.

L‘édition Remastered arrive préchargée de tout le stock de  DLC du jeu, qui inclut une multitude de voitures exotiques et six heures supplémentaires de défis. Vous vous retrouvez avec des Porsche, des Lamborghini et plein d’autres voitures super rapides dans un camp comme dans l’autre.

Le jeu emprunte pas mal à la franchise Burnout, on le voit directement dans son boost d’oxyde nitreux, qui se recharge lorsque vous conduisez dangereusement, vous donnant des recharges presque infinies ou encore l’arrivée de boost dans le slalom en sens inverse, les quasi-accidents et les incursions dans les raccourcis cross-country.

Bien que les routes secondaires rechargent aussi votre nitro, elles ne sont pas forcément toutes de vrais raccourcis, certains chemins de terre vous faisant perdre plus de temps que si vous étiez resté sur la route. Cela ajoute un intérêt car il faut bien réfléchir à la trajectoire de la course.

Il est aussi important de  souligner que 10 ans dans le monde du jeu vidéo, c’est long… Bien que les visuels aient été améliorés grâce à une mise à niveau HD significative, le gameplay est resté le même qu’en 2010.

Need For Speed™ Hot Pursuit Remastered_20201106180743

Need For Speed n’a jamais été connu comme un jeu de course réaliste, comme Gran Turismo ou encore Forza. Si on devait vraiment le comparer à un autre jeu, on pourrait le voir plus comme le successeur spirituel de Ridge Racer ou OutRun, où les voitures se comportent de manière prévisible mais n’ont aucune accroche avec la réalité. C’était bien beau à l’époque mais à l’heure actuelle, c’est trop simplifié et cela se remarque.

Toutes les voitures du jeu, que vous soyez au volant d’une Porsche 911 ou  d’une Pagani Zonda,  dérivent aussi sec dans les virages, mais aucune ne se distingue en aucune manière des autres. Elles ont l’air différentes, et il est amusant de voir comment certaines de ces Supercars ont été aménagées pour l’usage de la police. Mais sur la route, elles agissent de manière presque identique, accélérant , freinant et se conduisant à peu près de la même manière.

Need For Speed™ Hot Pursuit Remastered_20201106192530

Voilà, un Remastered, auquel il fait du bien de rejouer, mais malheureusement, seuls les amoureux de la licence y trouveront leur compte.  Ce n’est donc pas vraiment un produit pour les « jeunes » joueurs.

Test effectué sur Playstation 4 Pro

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s