Hey Hey les geekos, aujourd’hui je viens vous parler d’un livre qui est présélectionné pour le PLIB (qui est le prix littéraire de l’imaginaire). En cliquant ici, vous arriverez sur le site. Comme je fais partie des jurés, vous risquez de voir plusieurs avis concernant le #PLIB jusqu’à l’annonce du grand gagnant l’année prochaine.

1851,Curieuse et rebelle, Marie quitte l’enceinte de l’orphelinat dans lequel elle a toujours vécu. Le Comte John de Kent, l’éducateur du comté d’Ombrage, l’a sélectionnée, ainsi que Jade, autre jeune femme du pensionnat, pour devenir l’épouse du Duc Mac Arthur.

Dans ce monde où les vampires règnent en maîtres sur les humains, l’existence d’une femme a peu de valeur. Pour autant, Marie se réjouit de découvrir enfin la vie au-delà de ces murs austères. Mais la réalité qui s’ouvre à elle est bien différente de ses espérances.

Comment va se dérouler son enseignement aux côtés de John, être de la nuit si mystérieusement attirant, mais qui a pourtant droit de vie et de mort sur sa personne ? Qui, de Jade ou de Marie, se verra élue épouse et devra sacrifier liberté, corps et âme au Duc ? Le caractère indocile de Marie va la conduire à des situations cocasses, sur des sentiers dangereux.

Entre mystères, découvertes, cruauté, passion, obéissance et traditions, plongez dans l’univers ô combien obscur de l’éducateur.

51yDUav7kcL

ISBN du PLIB : #ISBN9782379612152

Eh oui, c’est bien de vampires que je vous parle, profitez-en, car ce sera bien rare. Généralement, à part les grands classiques ou les histoires bien tournées, les histoires de vampirse et moi, on n’est plus vraiment amis, car j’ai fait une overdose, tant j’en ai lu pendant un moment. Vous allez me dire: « Oui, mais alors pourquoi, tu viens nous parler de ce roman ? » C’est simple, j’ai déjà lu deux autres romans de l’autrice et je n’ai jamais été déçue, du coup quand elle m’a proposé la lecture numérique, j’ai immédiatement accepté.

Au fond, L’éducateur peut laisser présager pleins de choses et, avant d’accepter, j’ai quand même lu le résumé qui  était assez tentant et la curiosité a fait le reste. Alors verdict ? Oui je sais, vous l’attendez ! Eh bien, encore une fois, j’ai aimé ce roman signé Lola T. qu’on peut classifier d’Urban Fantasy pour moi.

On commence par les prémices et l’autrice nous emmène dans un pensionnat où l’on retrouve Marie. Elle nous explique aussi la différence entre les hommes et les femmes à l’époque, car il faut bien se dire qu’on est dans  le passé. Bref, ce sont vraiment des prémices pour installer l’histoire et les descriptions apportent vraiment beaucoup à l’histoire. On peut s’imaginer les lieux et les personnages sans soucis, tout comme la situation.

On comprend aussi très vite qu’il y a des loups et des vampires dans l’histoire et j’aime la façon dont l’autrice les fait entrer en jeu. L’intrigue est vraiment très originale. Puis, on sait très vite aussi (dès le titre) qu’il y a un éducateur, mais il intervient très vite dans l’histoire et on se rend compte qu’il y en a même plusieurs. Le lecteur est très vite pris dans le roman car il se pose un tas de questions, loup-garous, vampires, éducateurs, que va-t-il se passer ?

Il y a plusieurs personnages très différents les uns des autres, mais on s’attache très vite à Marie et grâce à la magnifique plume poétique de l’autrice, on se retrouve vraiment à la place de notre protagoniste et on vit ses aventures avec elle.  Si je vous parle de Marie, vous vous doutez bien qu’elle ne va pas rester au pensionnat, on le sait d’ailleurs très vite dans l’histoire.  Notre héroïne va quitter le pensionnat pour se retrouver au manoir du comte John Kent qui n’est autre qu’un éducateur.

J’ai vraiment beaucoup aimé le principe de l’éducateur que l’autrice a introduit dans l’histoire, mais je préfère vous laisser découvrir par vous-même pour ne pas vous gâcher le plaisir de la lecture. J‘ai également été très touchée par les thèmes abordés dans ce roman et l’autrice le fait avec beaucoup de talent.

Autant vous prévenir, si vous cherchez un monde de princes charmants, ce n’est pas ici que vous allez en trouver. On va se retrouver dans un monde fantastique sombre et très mystérieux. Bref, tout ce que j’aime. On ressent toutes les émotions des personnages tant elles sont bien décrites et on s’imagine vraiment sur les lieux tout au long de l’histoire. Niveau émotion, je les ai traversées en même temps que Marie  et je peux vous dire qu’elle en a beaucoup ressenties.

Bien sûr, dans une telle histoire, il faut bien un peu de romance et d’érotisme entre les personnages, mais personnellement ça ne m’a pas dérangée car ils servent tous deux très bien l’histoire et pour moi, c’est très important que la romance et l’érotisme soient là pour l’histoire et non juste pour être là. Mais, Lola a vraiment bien su doser le tout, que ce soit l’action, les rebondissements, le côté fantastique ou encore le côté romance. Vraiment j’ai passé un bon moment et, même si je n’ai pas encore voté pour le PLIB, je sais qu’il fera partie de mes 25 sélectionnés

Arrivés à la fin, par contre, on est juste un peu frustré, et heureusement, il y a un bonus John et Marie. Et on aimerait  vraiment avoir cette histoire inédite entre les mains pour aller plus loin !

Publié par :L'antre du bonheur

Booktubeuse, blogueuse, amoureuse des mots. Lectrice de romans en tout genres, de mangas et de bandes dessinées :)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s