Hier, le monde du cinéma et tous les cinéphiles du monde, ont été surpris d’apprendre la nouvelle: SEAN CONNERY s’est éteint à l’âge de 90 ans. 

Bien évidemment le monde entier le connaît sous le nom de l’espion anglais créé par IAN FLEMMING: James Bond 007. Mais, l’écossais né le 25 Aout 1930 n’était pas que L’espion qui a la licence de tuer. 

1219594901_850215_0000000000_sumario_normal

Avant cela, il avait eu des tonnes de petits boulots: livreur de lait, maçon, vendeurs de voitures, modèle pour les beaux arts. Il s’est même engagé dans la marine pendant trois ans, mais un ulcère l’a  renvoyé à ses chères études. Du coup, il travaille sa carrière, mais sportive. Une rumeur circule comme quoi il aurait été troisième au concours de Mister Univers. Par contre, ce qui est véridique est qu’il a refusé de signer dans l’équipe de football des Reds Devils de MANCHESTER UNITED.

Ce n’est qu’en 1958, que les rôles commencent à s’enchainer. Il donne même la réplique à Lana Turner dans « Another Time, Another Place (Je Pleure Mon Amour). Trois ans plus tard, le producteur Albert R.Broccolli veut adapter les romans de IAN FLEMMING au cinéma. Les plus grands acteurs du moments sont appelés: Gary Grant, Richard Bronson etc mais aucun ne veut du rôle de l’agent secret. 

C’est en regardant une mauvaise production Disney que le producteur va repérer le jeune Sean Connery. JAMES BOND pouvait alors prendre vie à l’écran.

james-bond-007-contre-dr-no-affiche

Le premier film de la saga de l’Agent secret au service de sa Majesté est JAMES BOND CONTRE DR NO en 1962. En même temps que le film sort en salle, naît l’homme moderne. Il est sportif, élégant, sort des punchlines aux bons moments, sait jouer de ses atouts physiques. Les femmes le désirent et les hommes veulent lui ressembler. C’est un succès dans tous les domaines…et pour tout le monde. 

Entre 1962 et 1983, il tournera dans sept films où il interprétera BOND: JAMES BOND CONTRE DR NO, BON BAISERS DE RUSSIE, OPERATION TONNERRRE, ON NE VIT QUE DEUX FOIS, LES DIAMANTS SONT ETERNELS, JAMAIS PLUS JAMAIS. 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Le grand public ne se souviendra surement pas qu’il fût aussi, John Anderson dans LE DOSSIER ANDERSON en 1971 ou bien encore Michael Mc Bride dans DARBY O’GILL ET LES FARFADETS en 1959 (film qui lui a permis de devenir James bond), et bien d’autres films encore.

Par contre beaucoup se souviendront de lui en tant que Guillaume de Baskerville dans LE NOM DE LA ROSE ou bien encore Jim Malone dans LES INCORRUPTIBLES, Henry Jones Sr dan INDIANA JONES LA DERNIERE CROISADE et Alan Quaterman DES GENTLEMAN EXTRAORDINAIRES. C’est, d’ailleurs, ce film qui lui fît arrêter le cinéma, car trop d’effets spéciaux le dérangeait. C’est pour cette raison qu’il aurait refusé MORPHEUS et GANDALF. 

Avec la disparition de SIR SEAN CONNERY, le cinéma a perdu l’un de ses plus grands représentant et nous prouve que, comme les diamants, certains acteurs sont éternels.

PRI_146094670

 

Publié par :stephane mathieu

Gamer et collectionneur de pièces geek en tout genre.

Un commentaire sur “My name is Connery…Sean Connery

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s