Hey hey les geekos, aujourd’hui, je reviens vous parler livres avec un petit slasher qui a été une belle découverte et dont j’ai hâte de découvrir la suite.

Été 1979. Julie et Claude se retrouvent sur le terril 132 à Villeneuve-en-Gohelle, lieu prisé des amoureux en quête d’intimité. En pleine étreinte, les amants sont dérangés par Bruno, le frère de Julie. Couteau à la main, le visage impassible, il assassine Claude puis se lance à la poursuite de Julie. Elle ne survivra pas. Un psychopathe est né. Retrouvé par la police, Bruno est enfermé dans un établissement psychiatrique.
Près de trente ans plus tard, une heureuse coïncidence lui permet d’échapper à ses geôliers. Guidé par sa soif de sang, il prend le chemin du terril 132. Pasquier, un policier chargé de l’affaire en 1979, se jette à corps perdu dans la traque de ce meurtrier sanguinaire. Parviendra-t-il à éviter le massacre ?

le boucher du terril

Ah, ce boucher du terril, je dois bien avouer que quand je l’ai eu en mains, j’étais ravie et pressée de le commencer tant il me faisait envie. Il est vrai que j’ai été un peu surprise par sa taille car généralement les polars en nord sont un peu plus épais. Je sais, vous allez me dire le nombre de pages d’un livre n’est pas toujours un signe de qualité et c’est vrai, qu’à travers ses 125 pages, le boucher du terril nous fait passer un bon moment.

Il est certain qu’à la lecture des premières pages, ma première réflexion a été « Mais pourquoi c’est un polar en nord ? Où l’auteur veut-il nous emmener ? » Et puis, très vite, tout s’enchaîne et on se rend compte que l’auteur nous emmène dans un très bon slasher qu’on lit d’une traite.

Bon c’est pas tout ça ! Et si je vous parlais un peu de l’histoire et que je vous détaillais un peu plus mon avis ?

Le début du prologue nous emmène dans le bassin minier en 1979, un soir d’été. À vous de choisir, si vous préférez un air de Dalida ou du groupe Eruption ! On fait la connaissance de Julie, une jeune fille de 16 ans, mais également de Claude qui se dirigent vers le pied du terril. On découvre nos amoureux et on les suit dans leurs amours à bord d’une voiture et là, on se dit qu’on pourrait être dans un film comme on peut en voir beaucoup et on reconnaît bien l’ambiance de ces années-là. Bien sûr, comme je vous l’ai dit, on se demande où l’auteur nous entraine, car, au fond, on sait très bien, à la vue de la couverture, il n’a pas écrit une romance. Mais très vite, on se retrouve au cœur de l’action, car tout va basculer et on va se laisser entrainer par le plume de Elmor tant elle est addictive et prenante. Il ne faut même pas attendre la fin du prologue pour que tout bascule et c’est un pur régal. Au cours de cet été 1979, on fait également la connaissance de Bruno, mais je ne vous en dis pas plus, je vous laisse découvrir l’intervention de ce protagoniste. Le moins que l’on puisse dire, c’est que même si ce prologue est court et va très vite, l’auteur joue très bien sur les descriptions pour qu’on puisse s’imaginer et la scène.

Ensuite, le temps passe et l’auteur nous emmène, dans le chapitre 1, en juin 2017 et on va à nouveau se retrouver avec Bruno et des scènes vraiment très bien décrites. D’ailleurs, on a l’impression d’être dans le bassin minier dans l’univers psychologique créé par l’auteur tant c’est bien imaginé. On n’a plus cette impression d’avoir un livre en main, mais d’être devant un bon film d’horreur. 

Bon tout compte fait, on en sait beaucoup sur Bruno en lisant la quatrième de couverte, mais malgré tout, l‘auteur a tellement bien disséminé les éléments qu’on se prend en jeu et qu’on est tenus en haleine.  Elmor a réussi à développer un univers sanglant, violent, angoissant et horrifique juste comme il le fallait.

Le seul regret que j’ai eu avec ce roman, c’est d’arriver trop vite à la fin tant j’étais prise dans l’histoire, mais on sait qu’il y aura une suite que j’attends avec impatience.

Pour vous procurer ce roman qui n’est plus à la vente actuellement pour cause de changement d’éditeur, vous pouvez contacter Elmor Hell sur sa page Facebook et vous l’aurez au prix de 9€. Halloween arrive, c’est donc le moment idéal pour vous le procurer.

Publié par :L'antre du bonheur

Booktubeuse, blogueuse, amoureuse des mots. Lectrice de romans en tout genres, de mangas et de bandes dessinées :)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s