Mon test de Wasteland 3

InXile nous avait gratifié d’un très bon Wasteland 2 en 2015, fleurant bon l’âge d’or des Tactical-RPG, Fallout 1 et 2 en tête, bien sûr. Scénario post-apocalyptique aux choix innombrables, abordant des thèmes matures et sombres, et mêlant avec finesse une société américaine vitrifiée à partir des années 80 : autant dire que la barre était extrêmement haute vis-à-vis de mes attentes pour ce troisième opus. Sans plus attendre, voici mon test de Wasteland 3 sur Xbox One X.

Il y a un nouveau shérif en ville

Wasteland 3 nous délivre un univers post-apocalyptique parfaitement ficelé. Dans les années 80, une guerre nucléaire a éclaté et a plongé le monde dans l’abîme et les rares survivants essaient de survivre sur les décombres de l’ancien monde et d’en rebâtir un nouveau. Heureusement, les Rangers sont arrivés, une sorte de milice de justiciers autoproclamés, prêts à tout pour rétablir l’ordre dans l’État d’Arizona.

Quand c’est l’heure de la création

On commence l’aventure en faisant son choix entre 5 Rangers préétablis, avec chacun leurs caractéristiques. Mais ça, c’est pour ceux qui veulent se lancer directement dans l’aventure. Mais évidemment, pour s’approprier pleinement les personnages avec qui on va passer des dizaines et des dizaines d’heures, c’est de les créer de A à Z. Et bien sûr, j’ai passé pas loin d’une bonne demi-heure pour façonner mes deux avatars. Sur les aspects physiques, rien à dire, c’est assez simple. Là où ça se complique, c’est sur les compétences de mes compagnons d’armes. De la brute épaisse adepte du corps à corps au snipeur badass spécialiste du piratage, vous l’aurez compris, un grand choix de stéréotypes et de compétences vous sera proposé avant de débuter votre aventure.

Wasteland 3 est un excellent tactical-RPG . Tout est la, montées de niveaux, loots, améliorations des compétences et matériels. Et surtout la possibilité de résoudre des missions de manière pacifique. Mais attention, au cours du jeu, il est possible qu’un groupe de bandits vous reconnaisse et dépose peut-être les armes, alors libre à vous de les exterminer… ou mieux, de les appréhender ! Oui, dans Wasteland 3, nos Rangers peuvent arrêter certains ennemis et par la suite, les mettre dans la prison qui se trouve dans la base.

Que c’est beau l’Arizona

Les graphismes sont agréables et donnent envie d’explorer de fond en comble le Colorado figé sous la neige. Vous aurez un véhicule chenillé Kodiak pour vous aider à vous balader. Car oui, vous allez en voir du pays, car dans Wasteland 3, les maps du jeu sont divisées en petites sections, qui, malheureusement, demandent des temps de chargement parfois longs.

Ma conclusion

Bon voila, après avoir passé quasi une nuit blanche sur Wasteland 3, je peux vous le dire, c’est un jeu génial et terriblement addictif. Les combats sont fun et agréables, et comme dans les précédents opus, ils sont au tour par tour. Wasteland 3 est tout simplement un chef d’œuvre de Tactical-RPG post-apocalyptique. Ses temps de chargement n’entravent en rien le plaisir de parcourir un Colorado piégé dans un hiver nucléaire.

Lancez-vous dans ce jeu génial où vos seuls compagnons seront la neige et l’obscurité, alors arpentez, affrontez, capturez ou…. succombez.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s