Amélie Nothomb revient, comme tous les ans, pour notre plus grand bonheur !

Hey hey les geekos, aujourd’hui, je viens vous parler de livre et de sortie, mais pas de n’importe quelle sortie, car vous ne pouvez pas le savoir mais Heavy et moi sommes deux grands fans d’Amélie Nothomb, et ce depuis des années.  C’est donc avec le plus grand des plaisirs que je viens vous présenter son nouveau roman à sortir, comme tous les ans, à chaque sortie littéraire.

D’ailleurs, il faudrait que je relise ses romans et que je vienne vous en parler par ici, mais ce que je peux vous dire, c’est que de toutes mes lectures de l’autrice, je n’ai eu qu’une seule déception.  Mon plus grand regret est de ne jamais l’avoir rencontrée, car à chaque fois, elle attire des foules que j’aurais du mal à braver.

Bon les fans, je suis certaine que vous êtes curieux et que vous voulez en savoir plus sur son nouveau roman, alors c’est parti.

nothomb

Dans ce nouveau livre, la romancière se raconte à travers le personnage d’une étudiante bruxelloise. Les aérostats sont des aéronefs dont la sustentation est due à un gaz plus léger que l’air. Elle nous emmène pour la première fois dans son pays natal. Ange, 19 ans « mène une vie assez banale » et étudie la philologie. Après avoir répondu à une petite annonce, elle donne des cours de littérature à Pi, un lycéen de 16 ans dyslexique. La romancière souhaitait, avec cette rencontre, explorer comment deux « très jeunes gens, qui sont chacun à leur manière, très emprisonnés » peuvent s’aider à avancer. « Ange, c’est moi à 19 ans » avoue Amélie Nothomb, qui confie avoir également été, au même âge, « terriblement sérieuse » comme son héroïne. « Elle a beaucoup de points communs avec moi » insiste-t-elle, en pointant notamment les études et les difficultés de la jeune femme à rencontrer des amis.

Je ne sais pas vous, mais j’ai vraiment l’impression que ce roman d’Amélie Nothomb sera un très bon cru. J’aime quand Amélie confie qu’un de ses personnages lui ressemble, ce sont souvent les meilleurs romans à mon goût, ceux qui me « hypent » le plus et ceux sur lesquels je me jette le plus vite. Je croise les doigts pour que ce nouveau roman me donne enfin l’occasion de rencontrer cette grande dame devant qui je serais sans doute impressionnée.

Alors les geekos, dites moi tout! Y a-t-il des fans d’Amélie par ici? Vous avez une préférence pour l’un de ses romans?

Si ce nouveau roman vous tente il sera dispo chez Albin Michel dès le 19 août au prix de 14,90 € en numérique et de 17,90 € au format broché.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s