Je peux entendre l’océan

Voix originales

Nobuo Tubita

Toshihiko Seki

Yōko Sakamoto

Année

1993 (Japon)

2020 (France)

Durée

1h12

Synopsis

Rikako Muto est une lycéenne de Tokyo qui vient s’établir à Kochi avec sa mère en cours d’année scolaire. Kochi est une ville sur l’île de Shikoku, au sud du Japon, très différente de Tokyo. Bien que bonne élève et charmante, Rikoku s’habitue mal à son nouvel environnement et ne s’intègre pas parmi les élèves. Ses parents sont séparés et a suivi avec regret sa mère à Kochi. Elle est remarquée par Yutaka Matsuno qui la présente à son meilleur ami, Taku Morisaki, le narrateur du téléfilm. Au cours d’un voyage à Hawaï, le hasard fait qu’elle emprunte de l’argent à Taku. Quelques mois plus tard, elle est sensée partir pour Osaka en avion avec Yumi Kohama, sa meilleure amie. Arrivée à l’aéroport, elle achète des billets pour Tokyo. Affolée, Yumi appelle Taku à l’aide pour la raisonner. Finalement Taku est contraint d’accompagner Rikako chez son père jusqu’à Tokyo tandis que Yumi rentre sagement chez elle. Au cours de cette escapade, Taku fera plus ample connaissance avec Rikako.

Avis de Meli

Voici un animé qui n’est franchement pas là pour casser des briques malgré que ce soit un des Studios Ghibli.

On aurait pu s’attendre à quelque chose de bon, mais il n’en est rien du tout.

Dans celui-ci, on suit un jeune homme qui est attiré par une fille. Celle-ci est d’un pur égoïsme et narcissique à souhait… En gros, une vraie tête à claque.

On n’arrive pas à s’attacher aux personnages, même si l’histoire de l’un d’entre eux est assez triste.

Nous n’apprécions pas cet animé pour la simple et bonne raison qu’il est violent. Aussi bien dans les paroles, les façons dont se traitent les jeunes et dans les gestes. On trouve vraiment lamentable le fait que les personnages en viennent aux mains alors que c’est censé être pour un large publique.

C’est une véritable déception et je ne vais pas vous dire de le regarder.

En bref

Un animé qui n’est vraiment pas top, malgré que ce soit un Ghibli. Il est empli de violences verbales, physiques et psychologiques. Ce n’est pas à mettre entre toutes les mains.

Note : 1 sur 5.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s